QUESTIONS

RECONSTRUCTION MAMMAIRE

Cela dépend du type de reconstruction proposée.
Dans le cas d’une reconstruction par lipofilling, la reprise de l’activité peut se faire au bout de 10 jours. Dans le cas d’une reconstruction par lambeau ou prothèse, il faut plus compter 4 semaines de récupération.

Il est nécessaire d’informer le Dr Thomas COLSON de toutes contre-indications à une reconstruction mammaire :
– Risque de saignement majeur ou troubles de la coagulation
– Prise d’un traitement anticoagulant
– Maladie mammaire toujours active
– Antécédents de maladie veineuse thrombo-embolique
Il est recommandé d’arrêter tout traitement anticoagulant et anti-inflammatoire 5 jours avant votre chirurgie.

La reconstruction mammaire nécessite souvent plusieurs étapes, afin de reconstituer l’enveloppe et le volume mammaire, ainsi que le mamelon et l’aréole.
En général, il faut compter 12 mois pour terminer une reconstruction mammaire immédiate/différée.

La chirurgie de reconstruction mammaire est douloureuse. Les patients présentent surtout des douleurs en cas de reconstruction par prothèse ou lambeau.
À ces fins, l’équipe d’anesthésie qui travaille avec le Dr Colson utilise les méthodes les plus modernes pour éviter les douleurs (cathéters péri-nerveux, bloc loco-régionaux, etc .)
Le Dr Thomas COLSON vous prescrira dès votre sortie les médicaments nécessaires contre la douleur.

La reconstruction mammaire est une chirurgie prise en charge par la sécurité sociale, sous réserve de vos droits à l’ALD 100%.
Le Dr Thomas COLSON ne pratique pas de dépassements d’honoraires dans le cadre de ces reconstructions mammaires.

Vous pouvez reprendre le sport environ 1 mois après votre chirurgie. Cependant, si vous pratiquez un sport de contact, il vous est recommandé d’attendre 6 mois avant de reprendre toute activité.

Il existe différents risques après une reconstruction mammaire :
– Risque de saignement (modéré dans les 10 jours après la chirurgie)
– Troubles de la sensibilité au niveau de la zone reconstruite
– Imperfections de résultat (pouvant nécessiter une retouche médicale ou chirurgicale)
– Nécrose de la peau
– Complications liées aux prothèses mammaires (infection, nécrose, exposition ou coque, etc.)

Il est recommandé d’attendre 6 mois après la fin du traitement de radiothérapie pour commencer la reconstruction mammaire.
Afin d’optimiser la chirurgie, le Dr Thomas COLSON vous prescrira des séances de kinésithérapies pour préparer votre reconstruction.

Le Dr Thomas COLSON vous verra en consultation pré-opératoire pour discuter le type de reconstruction le plus adapté par rapport :
– à votre morphologie (taille du bonnet, seins denses, désir d’augmentation, etc.)
– à votre timing de prise en charge (nombre d’interventions souhaitées, etc.).
Dans tous les cas, le Dr COLSON s’appliquera à vous aider à bien choisir la reconstruction mammaire qui vous convient.

La reconstruction mammaire est une chirurgie dite réparatrice.
Ainsi, l’objectif principal est de restaurer le sein disparu. Cependant dans certains cas, il existe un bénéfice autre à la reconstruction, par exemple :
– l’ablation du tablier abdominal lors d’une technique par DIEP
– la liposuccion associée à la technique de lipofilling.
Dans tous les cas, il s’agit d’un bénéfice annexe à la reconstruction.