Toxine Botulique

EN BREF

30 min

sans anesthésie

3 jours

à partir de 240€

INDICATIONS

Visage

FRONT

PATTES D’OIES

LÈVRES

MASSETERS

La toxine botulique est utilisée en médecine esthétique pour diminuer les rides du visage, qu‘elles soient :

  • Des rides dynamiques : apparaissant aux mouvements du visage (exemple : rides de la patte d’oie)
  • Des rides statiques : présentent au repos (exemple : rides du lion)

 

Le mécanisme du produit repose sur une paralysie réversible des muscles de l’expression du visage ou des muscles masticateurs.

Les zones de traitement des rides sont :

  • Le front : action sur le muscle frontal pour les rides frontales
  • La glabelle : action sur les muscles corrugator et procerus pour les rides du lion
  • La patte d’oie : action sur le muscle orbiculaire de l’œil pour les rides de la patte d’oie
  • Les lèvres : action sur le muscle orbiculaire des lèvres pour les rides péri-buccales

 

La toxine botulique peut aussi être utilisée pour affiner les traits du visage. Les injections peuvent se faire dans les muscles masseters, afin d’arrondir le bas du visage.

Le Dr Thomas COLSON utilise les différents types de toxines (Botox ®, Azzalure ®, Bocouture ®).
Il vous propose une prise en charge progressive et naturelle afin d’éviter tout changement brutal physique.

Paralysie Faciale

TRAITEMENT DES DYSTONIES

La toxine botulique est utilisée lors de la prise en charge des paralysies faciales.

La paralysie faciale unilatérale (un seul côté) entraîne une hyperactivité des muscles de l’expression du visage du côté sain.

L’objectif est de diminuer l’action des muscles du côté actif afin d’apporter:

  • Une meilleure balance du visage au repos
  • Un meilleur équilibre des traits aux mimiques

 

Le Dr Thomas COLSON discutera avec vous des possibilités thérapeutiques en consultation, afin de vous apporter le résultat le plus adapté à votre paralysie faciale.

Hypersudation

TRAITEMENT DES AISSELLES

La toxine botulique peut être utilisée pour diminuer l’excès de sueur secrétée, au niveau :

  • Des aisselles
  • Des mains
  • Des seins et du thorax

 

L’action de la toxine botulique se fait au niveau des muscles des glandes sudoripares. En paralysant ces muscles, les glandes sont incapables de faire ressortir la sueur.

L’efficacité est provisoire. Il est donc nécessaire de réitérer les injections pour prolonger l’effet de la toxine botulique.

CONSEILS AUX PATIENTS

Avant votre geste

CONSULTATION PRÉALABLE

  • Votre première consultation permet au Dr Thomas COLSON de mieux cerner vos attentes en matière de rajeunissement ou de médecine esthétique. En cela, cette consultation est longue et comprends des photographies pré-opératoires.

 

  • Cela permet de réaliser le plan le mieux adapté à votre traitement de médecine esthétique.

 

  • Le Dr Thomas COLSON vous propose une prise en charge progressive et naturelle afin d’éviter tout changement brutal physique.

TRAITEMENT MÉDICAUX

  • Lors de votre consultation de médecine esthétique, le Dr Thomas COLSON s’assurera de l’absence de contre-indications à votre traitement telles que:
    • Maladies Auto-immunes
    • Antécédents de réactions aux produits injectables ou d’injections de produits permanents
    • Grossesse ou allaitement
    • Traitement par aminosides

 

  • Vous devrez arrêter tout traitement fluidifiant le sang (aspirine, anticoagulant, etc.) 7 jours avant votre traitement.

MAQUILLAGE

  • Il est préférable de venir démaquillé(e) avant votre geste d’injection. Cela permet au Dr Thomas COLSON de mieux voir les détails à traiter ou corriger de votre visage (rides statiques ou dynamiques, rides de repos et autres ridules).

 

  • Vous pourrez vous remaquiller en toute tranquillité après votre intervention.

Pendant votre geste

INSTALLATION

  • Les gestes de médecine esthétique sont réalisés en consultation privée au Centre Hospitalier René Dubos à Pontoise dans une salle spécialement réservée à cet effet.

 

  • N’oubliez pas de prendre votre traitement homéopathique contre l’anxiété ou les ecchymoses que le Dr Thomas COLSON vous a prescrit, si nécessaire, en consultation.

ANESTHÉSIE

  • Vous pouvez appliquez une crème anesthésiante 1 heure avant votre traitement médical

 

  • Le Dr Thomas COLSON utilise fréquemment des produits injectables contenant de la lidocaïne (anesthésiant) permettant de diminuer les douleurs pouvant être associées aux injections.

Après votre geste

ÉVICTION SOCIALE, SPORT ET LOISIRS

  • Les injections de toxine botulique ne présentent pas d’éviction sociale. Vous pourrez reprendre vos activités le jour-même de votre intervention.

 

  • Il est recommandé d’éviter toute activité physique dans les 24 heures qui suivent votre geste.

 

  • L’exposition à de fortes chaleurs (hammam, sauna, UV et soleil) n’est pas recommandée après le geste.

RÉSULTATS

  • La toxine botulique est une molécule paralysant progressivement les muscles du visage.

 

  • Le résultat est progressif et débute entre 3 et 7 jours
  • Le résultat restera entre 4 et 6 mois en fonction du produit utilisé

CONSULTATION DE SUIVI

  • Le Dr Thomas COLSON vous reverra en consultation dans les 15 jours qui suivent votre geste.

 

  • Cela permet de contrôler le résultat final et de corriger une éventuelle asymétrie.

QUESTIONS FRÉQUENTES

Vous pouvez reprendre le travail immédiatement après votre injection de toxine botulique. Des ecchymoses peuvent parfois apparaître après des injections superficielles ou si la peau est fine. Dans ce cas précis, vous pouvez masquer avec du maquillage ces imperfections le temps quelles disparaissent (2 à 3 jours).

Vous pouvez avoir des ecchymoses (taches bleues ou violettes) que vous pouvez maquiller facilement.
Vous pouvez avoir des mouvements paradoxaux des muscles traités (disparaissant dans les 15 jours).
Des maux de tête peuvent apparaître dans les jours qui suivent l’injection. Elles sont spontanément résolutives.
Des asymétries sont rares et peuvent nécessiter une retouche dans les semaines qui suivent la première injection.

Le résultat d’une injection de toxine botulique est progressif mais peut varier en fonction de la zone d’injection (glabelle, front, patte d’oie, lèvre).
Comptez 3 jours pour le début de la paralysie et 10 jours pour un résultat optimal.

 

Toute injection implique l’utilisation d’une aiguille ou d’une canule. Il en résulte une douleur qui peut être diminuer par différents moyens:

Crème anesthésiante (type EMLA) à mettre sur la peau 1 heure avant le geste
Anesthésiant mélangé directement à l’acide hyaluronique (type lidocaïne)
Moyens externes (type Vibrato) qui bloquent les circuits nerveux de la douleur

Chaque technique sera discuté au préalable par le Dr Thomas COLSON en consultation.

L’effet est dépendant de la molécule utilisée (Botox®, Azzalure® ou Bocouture®) et de la zone injectée.
Comptez un résultat qui perdure de 4 à 6 mois après votre traitement.

Il est nécessaire d’informer le Dr Thomas COLSON de toutes contre-indications à l’injection de toxine botulique (cf conseils aux patients).

En cas d’herpès labial ou de zona, il est recommandé de reporter l’injection et de commencer un traitement anti viral.

Il est recommandé d’arrêter tout traitement anti coagulant et tout anti inflammatoire les 5 jours qui précèdent l’injection.

Il est recommandé d’attendre la fin de la paralysie avant de prévoir une nouvelle injection (soit entre 4 et 6 mois).
Si nécessaire une retouche peut être réalisée dans les 15 jours qui suivent votre première séance, afin de maximiser le résultat.

La séance dure minimum 30 minutes pour une injection. Le Dr Thomas COLSON réalise vos photos pré-opératoires et redéfinit avec vous les objectifs de votre séance.

Par ailleurs, s’il est nécessaire de réaliser d’autres techniques de médecine esthétique (type acide hyaluronique, mésothérapie, etc.), la durée du geste peut sensiblement varier.

Il n’existe pas de limites d’âge pour réaliser une injection de toxine botulique.
Les traitements de médecine esthétique peuvent être initiés dès 30 ans pour ralentir le vieillissement.

Le Dr Thomas COLSON vous conseillera sur le traitement le mieux adapté à votre demande en apportant une touche subtile et sans excès.

Les données scientifiques actuelles montrent une moindre résorption de l’acide hyaluronique, lorsque le geste est combiné à de la toxine botulique.
Il est donc intéressant de réaliser ces geste en même temps quand les rides statiques (acide hyaluronique) sont mêlées à des rides dynamiques (toxine botulique).